par Nina B mai 07, 2024

Comprendre son cycle menstruel pour mieux le vivre

Mes règles ont toujours été une vraie galère pour moi, avec des douleurs insupportables et un mal-être général pendant cette période. Mais avec les années, j'ai appris à mieux comprendre mon cycle et à trouver des solutions naturelles pour mieux le vivre. Aujourd'hui, je souhaite partager avec vous 10 erreurs à éviter durant ses règles, pour vous aider à traverser cette période plus sereinement.

1. Ignorer les signaux de son corps

Reconnaître les symptômes prémenstruels

Avant même l'arrivée de vos règles, votre corps vous envoie des signaux comme des maux de tête, de la fatigue, de l'irritabilité (pour ma part des pleurs due à une sensibilité accrue), des douleurs ou encore du stress. Apprenez à les identifier pour mieux vous y préparer.

Adapter son hygiène de vie en amont

Une fois que vous avez identifié vos symptômes prémenstruels, adaptez votre hygiène de vie en conséquence. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

Apprendre à gérer son stress : se poser, mettre les mots sur ses émotions et réfléchir à un plan d’action et surtout accepter que parfois la situation n’est pas entièrement sous notre contrôle.

  • Le repos : autorisez des petites pauses méritées pour faire le vide dans votre tête
  • Le yoga : adoptez des positions pour vous soulager
  • Une alimentation plus saine

Vous pouvez le faire quelques jours avant vos règles pour préparer la venue de vos règles.

2. Négliger l'importance d'une alimentation équilibrée et anti-inflammatoire

Les aliments à favoriser pendant les règles

Pendant vos règles, concentrez-vous sur les aliments aux propriétés anti-inflammatoires comme les épices, les oméga-3, les légumes verts ou les fruits rouges. Ils vous aideront à mieux supporter les douleurs.

Les épices

Le gingembre, la cannelle ou encore le curcuma sont de véritables remèdes naturels contre l'inflammation. Vous pouvez les utiliser dans vos plats en assaisonnement par exemple.

Les oméga-3

Ils sont présents dans le poisson gras, les noix ou les graines de lin, les oméga-3 ont des propriétés antalgiques qui soulagent la douleur. Vous pouvez par exemple préparer une salade de saumon ou de thon ou encore grignoter une poignée de noix pendant vos règles.

Les légumes verts

Les épinards, le brocoli ou encore les choux regorgent de magnésium, de calcium et de vitamine B, tous essentiels pour traverser cette période plus sereinement. Pensez à les intégrer à vos repas sous forme de soupes, de salades ou de plats.

Les fruits rouges

Riches en antioxydants, les fraises (de saison en mai, profitez-en !), les framboises ou les myrtilles ont des vertus anti-inflammatoires. Vous pouvez les consommer nature, les mixer dans un smoothie ou les ajouter à vos yaourts.

Ce qu'il faut absolument éviter de manger

À l'inverse, évitez les plats trop gras, salés ou sucrés qui risquent d'aggraver vos douleurs. Je vous l’accorde entre vous et moi, c’est compliqué de résister à l’appel de la tentation d’un paquet de bonbons ou de chips qui traîne dans le placard.

Pour limiter ces craquages, j’aime cuisiner en avance mes plats de la semaine. Ainsi, le soir, quand vous rentrez chez vous, pas besoin de réfléchir, votre plat est déjà prêt.

3. Sous-estimer l'hydratation et les bienfaits des tisanes

L'importance de l'eau dans la régulation hormonale

L'eau joue vraiment un rôle essentiel dans la régulation de vos hormones. Pendant vos règles, votre corps a besoin d'être bien hydraté pour assurer cet équilibre hormonal qui vous aidera à mieux supporter l’inconfort des règles.

Les bienfaits des tisanes pour compléter l'hydratation

Même si les tisanes ne remplacent pas l'hydratation de l'eau, elles peuvent être une excellente option complémentaire. Certaines plantes comme la camomille, la menthe poivrée ou l’achillée millefeuille ont des vertus apaisantes et antispasmodiques qui soulagent les crampes et les maux de tête.

Vous pouvez les boire tout au long de la journée pour vous détendre et réguler vos cycles.

Tisane Confort Menstruel

L'Artisane du bien-être menstruel certifiée BIO 19,90€
Je découvre

Les boissons à limiter : caféine et alcool

Évitez au contraire les boissons trop diurétiques comme le café ou l'alcool qui risquent de vous déshydrater davantage et d'aggraver vos symptômes. Il vaut mieux les remplacer par de l'eau plate ou des jus de fruits frais.

4. Compromettre son hygiène intime avec des produits inadaptés

Parfois, sans même le réaliser, nous pouvons porter atteinte à notre santé en utilisant des produits inadaptés. Voici quelques conseils pour maintenir une hygiène intime optimale.

Les erreurs d'hygiène à éviter

Adopter des gestes simples, mais essentiels pour préserver votre bien-être intime. Optez pour un savon doux et sans parfum pour vous laver délicatement. Évitez les produits agressifs qui pourraient perturber l'équilibre délicat de votre zone intime. De plus, pensez à vous changer régulièrement pendant vos règles pour éviter l'humidité qui pourrait favoriser la prolifération de bactéries.

Le choix de produits adaptés pour la toilette intime

Votre confort et votre santé passent par le choix des bons produits pour votre hygiène intime. Privilégiez les protections menstruelles biologiques et douces pour votre peau. Ces produits respectent votre intimité tout en réduisant les risques d'irritation et d'allergie. Prenez soin de votre corps en optant pour des options sûres et adaptées à vos besoins.

5. Laisser la douleur menstruelle sans réponse

Quand consulter un médecin ?

Si vos règles sont accompagnées de douleurs intenses qui affectent votre quotidien, il est important de ne pas hésiter à consulter un professionnel de santé. Ce dernier pourra évaluer votre situation et vous proposer des solutions adaptées à votre situation.

Les méthodes de gestion naturelle de la douleur

En complément des traitements médicaux, il existe des méthodes naturelles qui peuvent aider à soulager les douleurs menstruelles. Les plantes médicinales peuvent avoir des propriétés apaisantes. Les huiles essentielles, utilisées avec précaution, peuvent également offrir un soulagement, tout comme l'application de chaleur sur la zone douloureuse.

Ceinture bouillotte

100% coton chauffante pour soulager les douleurs menstruelles 49,90€
Je découvre


Prenez le temps d’explorer ces options avec prudence et sous la supervision de professionnels de santé si nécessaire, pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

6. Abandonner l'activité physique

L'activité physique peut sembler être la dernière chose que l'on souhaite faire pendant ses règles, mais cela peut réellement aider à atténuer les symptômes menstruels.

Les bienfaits du sport sur les symptômes menstruels

Même une activité physique légère pendant vos règles peut faire des merveilles pour votre bien-être. Le mouvement stimule la circulation sanguine et encourage la libération d'endorphines, ces hormones du bonheur qui peuvent apaiser la douleur et la fatigue menstruelle.

Les exercices conseillés et ceux à éviter

Privilégiez des exercices doux comme la marche, le yoga ou la natation. Ces activités favorisent la détente musculaire et contribuent à soulager les crampes. En revanche, évitez les exercices trop intenses qui pourraient aggraver vos symptômes.

7. Perturber son cycle de sommeil faute de confort

Le sommeil joue un rôle dans la régulation de nos cycles menstruels. Une bonne nuit de sommeil peut faire toute la différence dans la manière dont vous vivez vos règles.

L'influence du sommeil sur les cycles menstruels

Le manque de sommeil peut perturber votre horloge biologique et affecter la régularité de vos cycles menstruels. Des cycles perturbés peuvent amplifier les symptômes menstruels, rendant vos règles plus difficiles à gérer.

Les astuces pour améliorer la qualité du sommeil

Pour favoriser un sommeil réparateur, essayez de maintenir des horaires de sommeil réguliers. Adoptez des rituels relaxants avant d'aller vous coucher, comme la méditation ou l'utilisation d'huiles essentielles apaisantes. Ces petites habitudes peuvent faire une grande différence dans la qualité de votre sommeil et, par extension, dans la manière dont vous vivez vos règles.

8. Utilisation incorrecte ou irritante des protections menstruelles

Choisir la bonne protection en fonction de son flux

Il est essentiel de choisir la bonne protection en fonction de l'abondance de votre flux menstruel. Que vous optiez pour des tampons, des serviettes ou des cups menstruelles, assurez-vous qu'elles conviennent à votre flux pour éviter les fuites et les irritations.

Les risques liés à une mauvaise utilisation des tampons et des serviettes

Changez régulièrement vos protections menstruelles, au moins toutes les quatre heures, pour éviter les risques d'infections ou d'irritations. Veillez également à respecter les consignes d'utilisation et d'hygiène recommandées pour chaque type de protection.

9. Oublier l'apport complémentaire en magnésium et fer

Pendant vos règles, votre corps a besoin d'un soutien supplémentaire en nutriments pour compenser les pertes de sang.

L'anémie menstruelle : risques et prévention

Les règles abondantes peuvent entraîner une perte de fer importante, ce qui augmente le risque d'anémie. Il est donc essentiel de veiller à un apport suffisant en fer pour maintenir votre santé globale.

Les sources de fer à privilégier pendant les règles

Les aliments comme les épinards, les lentilles ou les graines de chia sont de bonnes sources de fer. Si nécessaire, vous pouvez également envisager des compléments alimentaires en fer, mais assurez-vous de consulter un professionnel de santé avant de les prendre.

10. L'importance du confort vestimentaire

Adapter sa garde-robe au bien-être menstruel

Optez pour des vêtements amples et doux, qui vous permettent de bouger librement et de ne pas aggraver vos symptômes menstruels.

Les tissus et coupes à privilégier

Privilégiez les tissus naturels comme le coton ou la soie, qui laissent respirer votre peau et réduisent les risques d'irritation. Évitez les vêtements trop serrés, qui pourraient exercer une pression sur votre abdomen et intensifier vos douleurs menstruelles.